Le rôle du notaire

Le notaire est le juriste de l’entente. Il travaille sur le terrain de la bonne entente plutôt que sur celui des conflits. Le notaire participe à des moments importants dans la vie des gens. Ses conseils sont orientés vers les besoins des couples et des familles d’aujourd’hui ; monoparentales, recomposées ou non. Au cours de votre vie, vous êtes appelé à prendre des décisions importantes. Pensons à votre union ou à sa rupture, à l’achat d’une maison, à l’arrivée d’un enfant ou à l’acquisition d’une entreprise et, inévitablement, à ceux qui vous succèderont à votre décès. Or, devant la multiplication des lois et leur complexité croissante, il est difficile de mesurer ou d’évaluer les implications juridiques de vos décisions. Par sa formation en droit, le notaire peut vous aider à faire des choix éclairés.

L’intervention des notaires se distingue de celle des autres juristes par son aspect préventif. Les notaires utilisent leur connaissance du droit pour prévenir les litiges. Le notaire peut agir dans les affaires qui ne sont pas contestées. Pour certaines procédures, il peut représenter une personne devant les tribunaux. Avant de prendre une décision importante ou de signer un document, la prudence recommande de consulter un notaire. Cette rencontre vous évitera des désagréments ou des conséquences problématiques et souvent coûteuses.

Source : Chambre des notaires du Québec

Le notaire est non seulement un conseiller juridique, mais un officier public reconnu par l’État. À ce titre, les documents notariés ont un caractère authentique, c’est-à-dire qu’ils font foi devant les tribunaux, de leur contenu, de l’exactitude de la date et des signatures apposées, sans qu’il soit nécessaire d’en faire la preuve. De plus, lorsque l'original du document est conservé chez le notaire, il ne peut pas être perdu ni altéré. Les actes notariés sont conservés à perpétuité afin que le notaire ou ses successeurs puissent en délivrer des copies.

Source : Chambre des notaires du Québec

Le notaire recherche l’équilibre entre les personnes voulant conclure un contrat en s’assurant qu’elles ont bien compris les explications et qu’elles s’entendent véritablement sur chacune des clauses du document. Son défi est de permettre aux parties d’arriver à une entente afin de prévenir tout conflit où il y aurait, forcément, un gagnant et un perdant. Officier public et conseiller juridique, le notaire a l’obligation d’agir avec impartialité envers toutes les personnes devant lui. Il est tenu de leur fournir toutes les explications nécessaires leur permettant de prendre la meilleure décision.

Source : Chambre des notaires du Québec
Back to top